Lucien MAINSSIEUX (1885-1958) Ksar Peintre du Dauphiné Grenoble ORIENTALISME

Lucien MAINSSIEUX (1885-1958) Ksar Peintre du Dauphiné Grenoble ORIENTALISME

Lucien MAINSSIEUX (1885-1958) Ksar Peintre du Dauphiné Grenoble ORIENTALISME

Lucien MAINSSIEUX (1885-1958) Ksar Peintre du Dauphiné Grenoble ORIENTALISME

BIOGRAPHIE : peintre et artiste français, né le. À Voiron (près de Grenoble). À l’académie Julian, il rencontre Dunoyer de Segonzac qui sera un ami fidèle. À Paris, il fréquente Max Weber, rencontre grâce à lui Picasso mais fréquente aussi Matisse, Marquet, Jacqueline Marval et Rouault. Il n’est d’aucun des mouvements de l’époque, en particulier pas du cubisme. Son seul modèle absolu est Cézanne. Mainssieux entreprend de nombreux voyages au cours de sa vie, notamment à travers toute la France. Même s’il habite Paris, il revient à Voiron l’été, où il peut peindre avec plus de facilité des paysages. Son premier voyage hors de France se fait à Rome en 1910. C’est une révélation pour lui : les monuments antiques aux pierres rosies, l’architecture parfaite et la sculpture le fascinent. Lorsqu’il voit le mont Palatin, il décide de le peindre, émerveillé par la beauté du paysage. Ce mont lui est apparu la première fois alors que « le soleil descendait lentement à l’horizon, les palais de la ville et les collines lointaines étaient dans une brume d’or ». Il expose en 1913 le tableau de cette scène, Le Mont Palatin , au salon d’automne de Paris. Il est remarqué par les critiques et le grand public grâce à son style. Il retourne cinq autres fois à Rome entre 1911 et 1926. En 1921, après avoir obtenu une bourse pour l’Afrique, Mainssieux part en Tunisie. Sa découverte du monde musulman l’émerveille et il se met à peindre des marabouts, des palmeraies, des sables et des oasis. Il retournera dans ce pays de nombreuses fois. Il visite le Maroc à quatre reprises à partir de 1929, puis écrira un livre, Le Maroc secret , illustré de dessins mais qu’il ne publiera jamais. Son dernier voyage fut encore pour le Maroc en 1958, à Agadir. Entre 1942 et 1954, Mainssieux entreprend quatre voyages en Algérie, à Tipaza. Les douze dernières années de sa vie, Mainssieux les passa entre Voiron, Paris et Tipaza. Tous ces voyages ont influencé sa vie, de sa façon de peindre à sa vie privée, puisque c’est pendant ces périples qu’il a rencontré sa femme. Ces voyages lui donnent l’inspiration pour peindre des tableaux qui le feront remarquer du public. DIMENSIONS: 48 x 61 cm (sans le cadre). CADRE: cadre en bois et stuc de l’époque (abimé). NB: pour les acheteurs hors CEE merci de me contacter avant la fin de la vente car le prix de l’envoi varie en fonction du pays de destination. Assurance : facultative (ATTENTION : si loption assurance nest pas choisie par lacheteur, le vendeur est dégagé de toute responsabilité en cas de de perte ou de dommages survenus pendant le transport). En cas de perte ou de dommages le vendeur sengage à faire les recours nécessaires auprès du transporteur pour obtenir lindemnisation prévue. Si lobjet est livré endommagé lacheteur doit IMPERATIVEMENT le signaler et le faire constater au moment de la livraison par le transporteur. L’item “Lucien MAINSSIEUX (1885-1958) Ksar Peintre du Dauphiné Grenoble ORIENTALISME” est en vente depuis le mercredi 1 février 2017. Il est dans la catégorie “Art, antiquités\Art du XIXème, et avant\Peintures, émaux”. Le vendeur est “lmgallery” et est localisé à/en Strasbourg, Alsace. Cet article peut être livré en Amérique, en Europe, en Asie.
  • Type: Huile
  • Courant artistique: École française
  • Thème: Pays du monde, Voyage
  • Caractéristiques: Encadré

Incoming search terms:

  • Lucien mainssieux peintre